10 éléments importants de la langue anglaise à maîtriser pour voyager

0
196
Partir en voyage dans un pays anglophone nécessite un minimum de connaissances en anglais. Pour le voyage et votre séjour, voici quelques éléments importants de la langue anglaise à maîtriser.

Le vocabulaire

Un certain nombre d’expressions sont indispensables pour vous en sortir dans les pays anglophones. Vous en aurez besoin pour converser, pour vous faire comprendre, mais aussi pour comprendre les autres.

Les formules de civilité

La salutation occupe une place de choix lors d’un voyage. Au-delà du sens du contact, certaines expressions sont indispensables. Il s’agit par exemple des mots et expressions :

  • pour saluer ;
  • pour vous excuser ;
  • pour demander de l’aide ou des précisions en anglais ;
  • etc.

Pour des formalités à l’aéroport

Un vocabulaire adapté aux besoins de l’aéroport est indispensable pour éviter les difficultés liées aux barrières de langue. Vous pourriez ne pas en avoir besoin au départ, mais cela s’avère très important quand vous atterrissez dans un pays anglophone.

Cherchez à maîtriser les expressions qui vous permettront surtout de passer les contrôles et de comprendre les consignes de sécurité. Un niveau de langue standard ou plutôt moyen devrait suffire.

Pour vos échanges à l’arrivée

Négocier un taxi, prendre un logement, acheter à manger sont des besoins presque incontournables lors d’un voyage. Vous aurez ainsi besoin de connaitre des mots et des phrases qui vous permettent de vous exprimer.

Des expressions propres aux besoins de chambre, au transport et à la restauration en anglais foisonnent. Vous n’avez qu’à faire un peu d’effort pour maîtriser les expressions prioritaires.

Au cours de votre séjour

Bien d’autres besoins peuvent nécessiter la maîtrise d’un vocabulaire adapté lors de votre séjour dans un pays anglophone. Vous pourrez par exemple demander le chemin, l’heure, parler du temps en rapport avec la météo.

Au cas où vous désireriez faire du shopping, il est aussi nécessaire de s’y préparer. Les nombres, les chiffres, les couleurs, les jours de la semaine… sont également autant de choses à maîtriser en anglais.

Vous pouvez aussi avoir besoin de suivre des explications sur des lieux de visite. Il peut avoir des interprètes à votre service, mais avoir des notions d’anglais est un atout considérable.

Les éléments de conjugaison

Quel temps est le mieux adapté à tel contexte ? Il est vrai que vos hôtes n’en tiendront pas forcément rigueur s’ils savent que vous n’êtes pas tout à fait anglophone. Toutefois, il est important de maîtriser des éléments de base en conjugaison. En priorité, commencez par maîtriser l’usage des auxiliaires. N’hésitez donc pas à suivre des cours d’anglais privés

Pour vous exprimer en anglais de la façon la plus simple possible, mettez l’accent sur :

  • le présent simple ;
  • le présent continu ;
  • le passé composé ;
  • le futur simple.

D’autres conjugaisons dérivées de ces temps peuvent s’avérer nécessaires dans certains cas. Préférez toujours la simplicité selon le contexte.

La grammaire


Ici, il s’agit de maîtriser les règles sur lesquelles repose la langue, la maîtrise du discours, des tournures, etc. Selon l’objectif de votre voyage, l’accent peut être mis sur certaines structures grammaticales. Apprenez ainsi en priorité :

  • les prépositions ;
  • les pronoms ;
  • les adjectifs ;
  • les adverbes, surtout les adverbes de fréquence ;
  • les pluriels irréguliers ;
  • le fonctionnement des propositions ;
  • les accords ;
  • la ponctuation ;
  • etc.

Les mots de liaison vous permettront également de parler un anglais encore plus soutenu.

La formation des mots

En anglais, un mot dans sa forme simple est appelé «mot primitif ». Il est alors possible de combiner deux mots primitifs pour former un mot. On obtient ainsi un mot composé.

Dans ce registre, il s’agit aussi de maîtriser par exemple :

  • la formation des noms à partir des verbes ;
  • la formation des adjectifs à partir des noms ;
  • la formation des adverbes à partir des adjectifs.

Dans ces cas, il existe des exceptions à certaines règles de construction.

La dérivation

Elle s’inscrit aussi dans la logique de la formation des mots. Mais ici, l’objectif est le découpage des mots pour faciliter la compréhension. Cherchez ainsi à maîtriser pour des mots composés, la racine, le préfixe et le suffixe.

Par ailleurs, il y a des mots empruntés qui nécessitent d’être maîtrisés. On peut citer comme exemple : aqua pour eau ; octo pour huit ; etc.

La formation des phrases

C’est aussi l’un des éléments capitaux à maîtriser en anglais. Savoir simplifier une phrase par exemple vous permet de fluidifier votre speech. Quand on n’est pas anglophone et qu’on désire s’exprimer en anglais, le mieux est d’être le plus simple possible.

Toutefois, certains contextes nécessitent des phrases complexes. Il est alors possible de partir d’une phrase simple pour obtenir une phase complexe. Dans bien des cas, on vous recommande l’usage des conjonctions de coordination pour exprimer plusieurs idées dans une phrase.

L’autre technique est celle d’une subordonnée ajoutée à une proposition principale.

Les homonymes/homophones

Il s’agit de faire attention aux mots qui se prononcent de la même manière et qui n’ont pas le même sens. Il est très important de maîtriser un certain nombre d’homonymes et homophones. Cela est nécessaire surtout dans le langage parlé. Il est très facile de faire une confusion entre ces types de mots.

La prononciation

Il ne suffit pas de comprendre, savoir lire ou écrire l’anglais. Le parler est tout aussi capital. Le rythme et l’intonation sont des éléments très importants sur lesquels il faut insister. Les prononciations, les accents et articulations diffèrent bien souvent selon les pays anglophones.

L’anglais oral n’est donc pas à négliger. Veillez donc à ce que l’apprentissage de la phonétique anglaise soit inclus dans votre programme de formation d’avant voyage.

L’anglais professionnel

Si vous partez dans un pays anglophone pour des raisons d’emploi, la tâche est encore plus délicate. Au-delà des règles et expressions de base, il vous faut un vocabulaire et un langage adaptés à votre secteur d’activité.

Il est important de maîtriser la langue dans toutes ses dimensions. Vous devez donc avoir un bon niveau aussi bien dans le parler qu’à l’écrit.

L’anglais des affaires

La langue appliquée aux affaires présente aussi certaines spécificités qu’il faut maîtriser. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour définir ces éléments dont vous aurez besoin. Il s’agit entre autres de la nature du business, vos partenaires d’affaires, l’étude du marché, votre pays de destination.

La connaissance des devises et une vision des tendances du marché international en fonction des pays peuvent s’avérer nécessaires. Cela est d’autant plus important que pour un homme d’affaires, c’est le bénéfice qui prime.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here